Trouver un logement pour son enfant étudiant et réduire ses impôts

Trouver un logement pour son enfant étudiant et réduire ses impôts

Votre enfant part étudier loin de votre domicile ? Vous devrez sans aucun doute lui trouver un logement plus proche de son lieu d’étude. Plutôt que de verser des loyers réguliers, avez-vous pensé à acheter ? Dans le cadre de la Loi Pinel, devenir propriétaire d’une location peut payer !

Economie d’impôt jusqu’à 21% sur 12 ansAu lieu de perdre l’argent des loyers versés, vous investissez dans le cadre de la Loi de défiscalisation qui présente de nombreux avantages :

  • Création et développement du patrimoine
  • Augmentation du rendement de votre épargne

Depuis la Loi Pinel appliquée en janvier 2015, vous pouvez désormais louer à un descendant ou ascendant, ce qui est l’objectif le plus recherché par les investisseurs dont les enfants étudient loin de chez eux. Si certaines conditions doivent être réunies pour bénéficier des avantages conférés par le dispositif Pinel, elles sont presque systématiquement implicites dans un contexte de location étudiante.

Ainsi, si vous choisissez d’investir dans un appartement pour y loger votre enfant, vous devrez surtout vous assurer que celui-ci n’est plus rattaché à votre foyer fiscal.

Les autres éléments requis pour être éligible à la Loi Pinel sont les suivants :

  • Loyer plafonné en fonction de l’indice de zonage Pinel
  • Logement situé en zone Pinel (Zone Abis, A, B1 ou B2)
  • Revenu fiscal de référence du locataire plafonné
  • Le locataire utilise le logement à titre de résidence principale
  • Le bien doit être loué pour au moins 6 ans
  • Le logement doit être loué dans les 12 mois après de livraison

Concernant le gain d’impôts : un cadre a également été définit concernant le montant maximal à défiscaliser. L’investisseur peut défiscaliser sur un montant d’investissement de 300 000€ et 5500€/m2 annuel maximum, dans la limite de 2 transactions par an. Le montant de la défiscalisation est donc calculé en fonction du prix du ou des biens acquis et de la durée de location. Le propriétaire peut en effet choisir entre une défiscalisation sur 6 ou 9 ans, avec une possibilité de prolonger jusqu’à 12 ans.

Dans ces conditions, le gain d’impôts se calcule ainsi :

  • Sur 6 ans : 12%, soit 2% du montant investi par an
  • Sur 9 ans : 18%, soit 2% du montant investi par an
  • Sur 12 ans : 21%, soit 1% du montant investi par an les trois dernières années

Exemple:

Prenons l’exemple concret d’un bien d’une valeur de 200 000€ acquis dans le cadre de la loi Pinel et répondant aux critères d’éligibilité :

  • Sur 6 ans : 24 000€ de gain d’impôt soit 4000 par an
  • Sur 9 ans : 48 000€ de gain d’impôt soit 4000 par an
  • Sur 12 ans : 54 000€ de gain d’impôt soit 2000 par an les trois dernières années

Articles liés:


Sources: Loi Pinel 2015, Bouygues, vie-publique.fr